Accord de retour des migrants maliens de l’Europe Quand IBK accepte pour l’UE ce qu’ATT avait refusé pour Nicolas Sarkozy
  Publié le : jeudi 15 décembre 2016   Source : Le Combat

Au nom d’un soi-disant accord UE-Mali, comprenant des initiatives pour aider les jeunes maliens pour avoir le travail ; le renforcement des capacités des services de sécurité maliens et une meilleure collaboration avec les pays voisins ‘’pour lutter contre les réseaux de trafiquants d’êtres humains et améliorer le contrôle des frontières’’, le Mali vient de sacrifier les intérêts légitimes et les droits des Ressortissants maliens en Europe.



abdoulaye-diop-ministre-affaires-etrangeres-bert-koenders-pays-bas-accord-signature-document
A cause de neuf soi-disant projets pour un montant de 145,1 millions d’euros, notre pays, le Mali, vient d’accepter à l’Union Européenne le retour obligatoire de nos compatriotes qui seront désormais accusés d’être en situation irrégulière en Europe. Pourtant, le Président ATT avait refusé catégoriquement, malgré les pressions de Sarkozy, de signer ce très contesté et injuste accord de réadmission. Cela, au bénéfice des Ressortissants maliens vivant en Europe qui aident mieux le pays dans son développement socio-économique.



Tout a été parachevé le weekend dernier avant d’être rendu public dans un communiqué déclaré en langue de bois. Dans ledit communiqué du dimanche 11 décembre dernier, l’Union Européenne (UE) et le Mali prétendent vouloir lutter contre « les causes profondes de la migration irrégulière et favoriser le retour des migrants maliens depuis l’Europe ». Pour les deux parties, c’est une coopération renforcée pour favoriser le retour des migrants.

«C’est la première fois que l’UE établit des engagements aussi précis avec un pays africain à propos du retour des demandeurs d’asile refusés », commente le Ministre néerlandais des Affaires Etrangères, Bert Koen ders. Comme pour signifier que notre pays est le premier en Afrique à sacrifier le sort de sa diaspora en Europe.

Alors qu’il n’est un secret pour personne l’apport financier de la diaspora malienne dans le développement socio-économique du pays. Aussi, faut-il le rappeler que la majorité de cette diaspora se trouverait, peut-être, en situation irrégulière. Plusieurs migrants maliens en Europe contribuent au développement de leur localité d’origine avant d’être en possession de toutes pièces de régularisation (nationalité ou autres).

Avec cet accord de réadmission, il s’agit de refouler au Mali tous les Maliens qui sont en situation pas tout à fait régulière en Europe. C’est dire qu’il ne sera plus possible d’émigrer vers l’Europe, sauf dans des cas normaux. Alors que Dieu seul sait comment et quel chemin la plupart de nos compatriotes richissimes ont emprunté pour se rendre en Europe la première fois.

Pour le Diplomate néerlandais, « les jeunes maliens peuvent tant contribuer au futur de leur pays. Nous devons éviter que les Maliens en route pour l’Afrique du Nord ou l’Europe ne perdent la vie ou ne tombent entre les mains des passeurs ». A cet effet, « des fonctionnaires maliens se rendront dans les pays membres de l’UE pour aider à déterminer l’identité des migrants afin d’accélérer leur retour », précise le communiqué, évoquant leur « réadmission et réintégration ».

Bien que le communiqué soit fait dans un style purement diplomatique, en évoquant souvent ‘’le retour de demandeurs d’asile’’, les débats ont été houleux sur les réseaux sociaux. Certains médias en ont bien relayé. La préoccupation essentielle reste de savoir pourquoi le Mali, en tant que pays d’immigration par excellence, signe un tel accord de honte et d’injustice contre ses Ressortissants.

Selon le Ministre malien des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine, Abdoulaye Diop, aucun accord n’a été signé entre le Mali et l’UE allant dans ce sens. Toutefois, il a été justifié que la visite de Bert Koen ders au Mali s’inscrit dans le cadre du dialogue de haut niveau sur toutes les questions de coopération ; notamment la migration, initiées entre le Mali et l’UE depuis le sommet de La Valette, tenu les 11 et 12 novembre 2015. Malheureusement, les images parlent !

Quoi qu’il en soit, l’avenir nous édifiera davantage. Aussi, l’Histoire retiendra que le Président Amadou Toumani Touré a préféré un mauvais sort personnel que de livrer ses compatriotes, la diaspora malienne, à la volonté sordide européenne.

Oumar Diakité

Source: LE COMBAT

Autres actualités du pays
   Fronde majoritaire contre BOCARI TRETA : Vers un congrès extraordinaire du RPM
  Publié le : jeudi 15 décembre 2016   Source :

Le jeudi, 22 OCTOBRE 2016, c’est à dire à la veille du dernier congrès ordinaire, IBK appelle BOULKASSOUM HAIDRARA alors vice-président du parti, qui présidait à ce titre la réunion du BPN, pour lui dire fermement de faire l’unit&eac

   Accord de retour des migrants maliens de l’Europe Quand IBK accepte pour l’UE ce qu’ATT avait refusé pour Nicolas Sarkozy
  Publié le : jeudi 15 décembre 2016   Source : Le Combat

Au nom d’un soi-disant accord UE-Mali, comprenant des initiatives pour aider

   Dialogue de haut niveau sur la migration : Bamako a-t-il été piégé par Bruxelles ?
  Publié le : jeudi 15 décembre 2016   Source :

Le gouvernement de la République du Mali a-t-il été piégé par l’Union Européenne lors du dialogue de haut niveau sur la migration, tenu le week-end dernier dans notre capitale ?
« Koenders conclut un accord de retour des migrants ave

   Parodie de procès Sanogo et coaccusés à Sikasso : Voici ce qui n’a jamais été dit
  Publié le : jeudi 15 décembre 2016   Source : Autres presses

Après plusieurs tergiversations pour juger les dignitaires de l’ex junte militaire lors de la session supplémentaire de la

   Election législative partielle de Tominian : les candidats de l’URD et de l’ADEMA-PAJS au second tour
  Publié le : mercredi 14 décembre 2016   Source : L'Essor

La présidente de la Cour constitutionnelle, Mme Manassa Danioko, a proclamé hier les résultats définitifs du premier tour de l’élection partielle d’un député à l’Assemblée nationale dans la circonscription é

   Nancoma Keita, Vice - President du Rassemblement pour le Mali : « Le RPM est fier d’être un partenaire sincère du MPR pour des questions d’intérêt national »
  Publié le : mercredi 14 décembre 2016   Source : La Pouce

« Permettez-moi d’abord de faire deux petites remarques. La première, sin

   Candidat à la commission de l’UA, Abdoulaye Bathily en campagne au Mali
  Publié le : mercredi 14 décembre 2016   Source :

Le Sénégalais Abdoulaye Bathily, ancien ministre, ancien d&eac

   21ème session de l’Espace d’Interpellation Démocratique (EID) : Le Médiateur de la République déplore la faible participation des femmes et des Maliens de la Diaspora
  Publié le : mercredi 14 décembre 2016   Source :

La 21ème session de l’Espace d’Interpellation Démocratique (EID) s’est tenue le samedi 10 décembre au Palais des Sports en présence du chef du gouvernement, Modibo Keïta. Avec au menu, 234 dossiers d’interpellation sur lesquels, 22 ont &

   Procès Amadou Haya Sanogo : Le Président de la cour, un inconnu connu
  Publié le : mardi 13 décembre 2016   Source :

Si j’étais encore reporter chez les grand-frères Sambi Touré, Saouti Labbas Haïdara, Mamadou Dabo et autres Karamoko N

   Affaire béret rouge-béret vert : Dr Choguel K. Maiga demande au Président IBK de prendre des initiatives fortes pour souder notre armée
  Publié le : mardi 13 décembre 2016   Source : L'Indépendant

Le 5è congrès ordinaire du Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR) s’est tenu le weekend end dernier au Pavillon des sports du stade Omnisports Modibo Keita. Les travaux de ces assises étaient placés sous le thème : «la reconquête de l




 

Ecouter en direct la radio patriote !
Dépêches
Mali       mardi 14 juin 2016  12:0    Source : Autres presses
Chronique : Mahmoud Dicko, l´Imam qui prêche aussi Politique

Mali       mardi 14 juin 2016  11:57    Source : L'Essor
Election législative partielle de Barouéli: Dix candidatures validées par la cour constitutionnelle

Mali       jeudi 19 mai 2016  8:54    Source : Le Prétoire
Lenteur dans la mise en oeuvre de l’accord pour la paix: Le PM veut sacrifier son fauteuil pour accélérer le processus

Mali       jeudi 19 mai 2016  8:52    Source : Autres presses
Futur attelage gouvernemental: Oumar Mariko veut sa part du gâteau

Mali       mardi 17 mai 2016  7:42    Source : L'Essor
Assises de la recherche scientifique : Une stratégie cohérente à batir

>>Toutes les dépêches<<
 ARCHIVES DES ARTICLES 

-

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Recherche avancée
 
 Documents 
Aucun document disponible !
 Top de la semaine 
 Dossiers 
Aucun dossier disponible !
.......:::::::::: Contacts ::::::::::........
Copyright © 2006 www.panafricain.com, tous droits réservés